Par Abari Aboubacar / CENI

Dans le cadre de la mission qu’il a effectué à Zinder pour la cérémonie officielle de remise des actes d’état civil, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, s’est entretenu avec plusieurs chefs traditionnels du Niger.

Arrivé dans la région de Dosso, Me Issaka Souna s’est entretenu longuement avec le Sultan de Dosso Honorable Djermakoye Maidanda, par ailleurs Président de l’association des chefs traditionnels du Niger (ACTN).

Dans la région de Maradi, le Président de la CENI s’est entretenu avec le sultan de Gobir, Honorable Abdou Marafa avec qui, ils ont échangé  sur des questions notamment électorales.

Avec le Sultan de Damagaram, Honorable Aboubacar Sanda, tout comme avec les autres sultans, le Président de la CENI a évoqué les avancées enregistrées par son institution dans le cadre de l’organisation des élections générales au Niger. Les audiences foraines qui se poursuivent, la remise des actes d’état civil à la population et l’enrôlement biométrique qui va bientôt démarrer. La contribution des chefs traditionnels et leur appui sont capitaux pour l’atteinte des objectifs de la CENI. Les chefs coutumiers sont un trait d’union entre l’admiration et  la population. Celle-là, même concernée par la question de vote. Ces leaders seront en contact permanent avec la CENI pour un partage efficient de l’information.

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante a, d’ores et déjà remercié les différents sultans pour toutes leurs contributions inestimables dans l’information, la sensibilisation de leur communauté en matière électorale.