Par  Zabeirou Moussa (Le Sahel ONEP) 2.11.2020

La Commission électorale nationale indépendante a rencontré, lundi dernier dans l’après-midi, les partis politiques nigériens en compétition dans le cadre des élections générales 2020-2021. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réunions périodiques que la CENI a initiées pour informer les acteurs sur l’évolution du processus électoral. Lundi dernier, il s’est agi pour le Président de la CENI Me Issaka Souna et son staff administratif et technique de présenter, aux représentants des partis politiques, le point des activités en ce moment crucial du processus électoral. En effet, en cette veille de lancement de la campagne, nombreux sont les partis qui ont effectué le déplacement de la CENI pour mieux appréhender l’évolution. Le constat était satisfaisant pour Me Issaka Souna qui a dit avoir constaté un engouement réel et une adhésion plus importante matérialisés par la présence plus massive des représentants de partis politiques à ce genre de rencontre.

Face à ses interlocuteurs, le président de la CENI a rappelé qu’il est question pour la CENI de procéder à des échanges directs mais aussi de fournir aux partis politiques, l’information nécessaire en ce moment précis du processus. Aussi, il a exprimé le souhait de l’institution en charge des élections, de recueillir les préoccupations des partis politiques sur la conduite du processus tout en se tenant prête à apporter toutes les clarifications pour la bonne marche dudit processus. Faisant l’état des lieux, Me Issaka Souna a commencé par évoquer la question de la distribution des cartes d’électeurs. Sur ce point il a informé les représentants des partis politiques, que les cartes sont acheminées dans toutes les régions et qu’elles sont en cours de distribution. Mieux,  dans  certaines communes la distribution est effective à 100%.

Cependant, il a souligné l’existence de quelques soucis dans certaines zones pour des raisons bien indépendantes de la volonté de la CENI tout en affirmant qu’elle s’attèle au mieux qu’elle le peut pour juguler les problèmes. Me Issaka Souna a aussi ajouté que les cartes peuvent toutefois être retirées même le jour du scrutin au niveau des bureaux de vote. S’agissant des agents électoraux, le président de la CENI a renseigné que la nomination des responsables et l’installation des commissions communales, départementales et régions sont effectives et que toutes les dispositions sont prises pour parer à toute éventualités, comme par exemple le remplacement de tout responsable de commission électorale quelconque en cas d’empêchement ou de désistement. La formation des présidents de commissions que la CENI juge indispensable et capitale, est en cours pour renforcer les capacités des acteurs.  Sur le plan de la logistique, le président de la CENI a rassuré les partis politiques que tout en est fin prêt, même si quelques ajustements sont à faire.

«Le matériel lourd est effectivement arrivé au niveau des chefs-lieux des régions» a indiqué le président de la CENI. Quant au matériel nécessaire il est disponible à Niamey et le processus de transfèrement à l’intérieur suit son cours. Évoquant le sujet relatif à la représentation des partis au niveau des bureaux, le Président de la CENI leur a demandé de réfléchir et de procéder rapidement à la désignation de leurs représentants tout en les exhortant à désigner des personnes qui ont la capacité de comprendre les procédures pour leur faire un travail de qualité dans le respect du processus électoral.

Après les propos préliminaire du président de la CENI, les représentants ont eu droit à une présentation des certains produits élaborés par le Commission. Certains constituent une nouveauté dans le domaine électoral à l’exemple de la possibilité offerte à tout électeur de pouvoir consulter la liste électorale, de retrouver son bureau de vote ou celui d’une personne proche via le site Web de la CENI (www.ceniiniger.org) ou l’application CENI NIGER sur smartphone à télécharger à partir de Play Store. À travers ces deux options, il est désormais possible de consulter non seulement la liste électorale mais aussi avoir une gamme de produits comme la listes des partis politiques en compétition, la listes des candidats, les bureaux de vote, et.

Après les exposés, le responsable informatique de la CENI a donné des explications sur le système de remontée des résultats mis en œuvre par la commission. Les représentants des partis politiques ont également suivi un exposé portant sur les bulletins uniques initiés dans le cadre des élections municipales et régionales. Des spécimens desdits bulletins leur ont été présentés au cours de cette rencontre.

La séance d’échanges qui s’en est suivi a permis aux participants de poser des questions pour mieux comprendre le système et de faire des remarques sur certains aspects qui leur paraissent importants, sur des erreurs constatées au niveau de bulletins de vote ou des cartes d’électeurs. Toute chose que le Président de la CENI a promis de prendre en charge dans un bref délai. S’agissant des cartes d’électeurs comportant des erreurs quelconques, Me Issaka Souna a reconnu cela, qu’il est difficile d’établir plus de 7,5 millions de cartes en à peine huit (8) mois sans se tromper. Toutefois, il a levé le doute en assurant que les électeurs pourront bel et bien voter avec et promis que les dispositions seront pour corriger lesdites erreurs.