Mahamane Amadou 16-11-2021 ANP-ONEP/ DOSSO

Dosso abrite depuis, hier lundi 15 novembre 2021, un atelier de formation des membres de la CENI sur le module «administration électorale». Organisé par la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI avec l’appui de l’Union Européenne à travers l’Institut Électoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA), cet atelier qui durera cinq jours regroupe les commissaires et les cadres techniques de la CENI au nombre de 28 dont deux qui sont déjà semi accrédités passeront au grade de facilitateur d’atelier Bridge.

Cet atelier vise comme objectif de permettre aux participants de comprendre davantage leurs rôles et responsabilités dans le déroulement du processus électoral. La formation sera assurée par Mme Véronique Kando, experte en Bridge de renommée internationale.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Vice-président de la CENI Dr Aladoua Amada en présence du gouverneur de la région de Dosso M. Albachir Aboubacar, du représentant d’EISA M. Aimé Konan, des autorités administratives, des responsables des FDS et de nombreux autres invités. À cette occasion, le Vice-président de la CENI a souligné que cet atelier est d’une importance capitale dans la gestion administrative d’un organe de gestion électorale et dans la conduite des opérations électorales. En effet, a précisé Dr Aladoua Amada, pour la CENI, cette session d’apprentissage sur le premier module de l’acronyme Bridge «construire des ressources en Démocratie, Gouvernance et Élection» est une véritable opportunité dans la mesure où il est le socle sur lequel se construit une administration électorale professionnelle dans une CENI désormais permanente.

En renforçant les capacités de ses membres sur l’administration électorale la CENI leur donne la possibilité d’être à la hauteur de leur mission que la loi leur confère dans la mesure où ce module est un véritable outil méthodologique et de gestion. «En initiant la professionnalisation de ses structures et autres services techniques l’institution donne la preuve qu’elle comprend le principal enjeu des élections, celui de les organiser conformément aux standards nationaux et internationaux», a estimé le Vice-président de la CENI.

M. Aladoua Amada a souhaité que les connaissances, que les participants à l’atelier vont acquérir à la fin de cette initiation à la méthode Bridge constitueront un atout majeur dans la conduite des futures opérations électorales et les exhorté à y accorder une attention particulière, à être assidus à toutes les sessions et à participer de façon permanente et efficace.

Auparavant, le gouverneur de la région de Dosso M. Albachir Aboubacar s’est réjoui du choix porté sur la région pour la tenue de cette formation-modulaire Bridge qui revêt une importance capitale. Le gouverneur de Dosso a remercié et félicité la CENI et son partenaire l’Institut Électoral pour une Démocratie durable en Afrique EISA pour cette initiative louable.

Pour sa part, le directeur-pays d’EISA au Niger M. Aimé Konan a exprimé sa gratitude aux autorités régionales pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi qu’au président de la CENI et ses collaborateurs pour la tenue du présent atelier. Il s’agira au cours de ces cinq jours de travaux, a-t-il souligné, de poser les jalons de leur démarche future en espérant que chacun prendra l’engagement d’approfondir les notions qui seront abordées. Il s’agira aussi, a précisé M. Aimé Konan, d’explorer certains principes de base de l’administration électorale au sens organique, institutionnel et matériel.