Elections 2021 : 87,97 milliards de FCFA nécessaires pour l’organisation des différents scrutins

1374

Les élections locales, législatives et présidentielles pour les périodes de 2020 et 2021 coûteront à l’Etat du Niger et à ses partenaires, plus de 87 milliards de FCFA. Le projet a été présenté vendredi dernier aux partenaires par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).   

Nigerfocus le 9 juillet 2018 : Ce projet prend en compte les dépenses liées au fonctionnement de la CENI et de ses démembrements, l’élaboration du fichier biométrique, l’organisation des prochaines élections municipales et régionales ainsi que les élections législatives et présidentielles 2020-2021.

Selon Issaka Souna, le président de la CENI, ce budget prévisionnel s’élève à 87 097 211 448 FCFA. Ainsi pour le fonctionnement de la CENI ce sont 7,274  milliards (8,4% du budget total) qui sont prévus. Pour la contribution de la CENI au fichier non compris au contrat signé avec l’opérateur technique coûtera au Niger 42,790 milliards soit 49,1% du budget, l’organisation des élections locales prévoit 13,555 milliards (15,6% du budget). Il est prévu 13 milliards (15,8%) pour les élections législatives couplées au premier tour de la  présidentielle. Et le second tour de la présidentielle 9 milliards (11,2% du budget).

« La CENI a besoin d’un appui technique, matériel et financier conséquent pour la réussite effective de ce processus électoral. Elle reconnaît d’ores et déjà les efforts consentis par l’Etat et certains partenaires qui ont déjà annoncé leur participation au financement de ces élections » a déclaré M.Souna, président de la CENI devant les partenaires techniques et financiers.