Par Laouali Souleymane (Le Sahel/ ONEP), Moussa Kari Zeinabou (Stagiaire) 2.11.2020

Le président de la CENI, Me. Issaka Souna, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie d’accueil et d’installation de soixante (60) volontaires des Nations Unies pour des élections transparentes, inclusives et apaisées au profit de son institution. C’était en présence des membres de la CENI, et du représentant Résident adjoint  du PNUD au Niger M. Eloi Kouadio.

Intervenant à cette occasion, le président de la CENI a remercié le PNUD pour son engament aux côtés de la CENI dans la conduite du processus électoral au Niger. À cet effet, Me. Issaka Souna a appelé les volontaires à s’investir pour mener les missions qui leur sont dévolues en toute impartialité conformément aux règles du volontariat des Nations Unies et aux principaux cardinaux régissant le fonctionnement de la CENI. «Nous devons considérer que les Nations Unies sont la maison de tout le monde. Dans cette maison il n’a pas de place pour l’injustice, il n’a pas de place pour la prise de partie, il n’a pas de place pour le militantisme aveugle» a-t-il rappelé. Le président de la CENI a par ailleurs prodigué de sages conseils aux volontaires quant à la conduite à tenir dans l’accomplissement de leur mission dans un environnement politique et un cadre sécuritaire sensibles.

Auparavant, le représentant du PNUD M. Eloi Kouadio a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans la dynamique insufflée par la  CENI. Il a     félicité les volontaires qui sont retenus parmi tant d’autres candidats pour accompagner la CENI dans l’organisation. En outre, M. Eloi Kouadio a souligné que durant trois jours les volontaires vont suivre des exposés repartis en 12 thématiques qui s’articuleront entre autres autour du cycle électoral jusqu’ à la question logistiques et des opérations électorales, en passant par la sécurisation du processus, la mise en facteur de la problématique de la CIVID-19 dans le processus électoral, ainsi que tout le dispositif légal et règlementaire qui est consubstantiel à tout processus électoral au pays. Il a, à cet effet invité les volontaires à accorder un intérêt particulier à toutes les thématiques qui seront développées par les formateurs. «Ces thématiques constituent le substrat des éléments nécessaires permettant aux volontaires d’assumer leur rôle» a-t-il noté. Soulignant que les volontaires ont un rôle essentiel à jouer pour la conduite à bon port du processus électoral au Niger. M. Eloi Kouadio a notifié que ce rôle se caractérise entre autres par la facilitation de certaines étapes des opérations électorales.

Précisons qu’à l’issue de la cérémonie, il a été procédé à la remise de matériels aux volontaires comprenant des ordinateurs et de kits de visibilité.