Me Issaka SOUNA, Président de la CENI a présenté le bilan de l’évolution du processus électorale au Niger en générale et de l’enrôlement biométrique en particulier. Le niveau de réalisation et les difficultés rencontrées ont été évoqués avec  notamment les crises sanitaire liée au Covid-19 et celle sécuritaires. La Coordinatrice a présenté sa nouvelle mission et le rôle de coordonnatrice de toutes les Agences des Nations Unies en coopération avec la communauté internationale. Ce rôle lui permettra d’accompagner le processus électoral au plan technique, financier et politique. Mme Khardiata LO N’DIAYE travaillera étroitement avec la CENI et ses partenaires. Le Bureau de l’organisation des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (ONUWAS) apportera également son soutien, précise la coordinatrice. Il s’agit de soutenir la CENI dans la préparation, l’organisation et la tenue dans des meilleures conditions possibles les élections à venir.