Par Abari Aboubacar

La première rencontre entre la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et les partenaires techniques et financiers s’est tenu ce jeudi 24 octobre 2019 au siège de la CENI.

Le président de la CENI a rappelé le partenariat qui lie son institution aux organismes et institutions régionales, sous régionales et Internationales. Me Issaka Souna  a souligné que ce projet encadre l’assistance multiforme du Système des Nations, à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les partenaires techniques et financiers (PTF) au renforcement des capacités techniques et opérationnelles des principaux acteurs impliqués dans le cycle électoral du Niger. Il a ajouté que pour assurer une meilleure coordination et une supervision appropriée de l’appui de la communauté internationale au cycle électoral Niger, il est prévu deux mécanismes de coordination au niveau du PACE, à savoir le Comité de Partenariat et le Comité Technique. À ces deux organes s’ajoute le Comité de Concertation Stratégique des Partenaires qui, comme son intitulé l’indique, s’inscrit dans un cadre de coordination politique et de plaidoyer.

Le Représentant résident adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement intervenant, a félicité la CENI pour la mise en place de ce cadre d’échange et de dialogue pour la réussite du projet.

Ce partenariat inaugural, une première, se tient à est un jour historique estime Jose Herman Wabo. Il s’agit de mettre en place un partenariat efficace pour la réussite des élections. Le système des nations unis tient  à des élections crédibles et transparentes.

Le projet  d’appuis au cycle électoral PACE, objet de la présente rencontre a été signé le  4 octobre 2019. Sur le plan politique, le projet sera aussi un cadre de concertation des Partenaires Techniques et Financiers pour renforcer le dialogue politique. Il a annoncé que le représentant régional des Nations unies pour l’Afrique de l’ouest sera au Niger dans les prochains jours pour l’accompagnement du processus électoral.

Dr Ibn Chambas vient justement échanger avec les différents acteurs politiques pour un dialogue inclusif.

Le représentant des Partenaires propose des sessions ordinaires et extraordinaires entre les deux partis pour des élections libres et crédibles avant de féliciter la commission électorale nationale indépendante pour tous ces efforts de mobilisation de tous les acteurs impliqués.