Je voudrais tout d’abord, vous remercier pour avoir répondu à notre invitation pour prendre part à cette conférence de presse et vous témoigner la satisfaction de la Commission Électorale Nationale Indépendante pour le concours précieux que la presse nationale et internationale dans son ensemble apporte dans l’information, la formation et la sensibilisation des citoyens dans le cadre de ce processus électoral. Mais aussi le soutien permanent de vos organes du début du processus à ce jour.

Mesdames, Messieurs les Journalistes,

L’enrôlement biométrique de la zone 1 (Agadez, Dosso, Tahoua, Tillabéry), dans le cadre de l’élaboration du fichier électoral, qui devait être effectif le 1er octobre 2019, a démarré le 15 octobre 2019.

Cependant, face à un certain nombre de réalités, la CENI tient à vous informer des mesures pris0 es pour parfaire l’organisation sur le terrain.

  • De l’organisation matérielle

La CENI se félicite de la formation et de l’installation des Commissions Administratives dans les régions concernées, de la mise en place des Comités de vigilance qui siègeront aux côtés des opérateurs d’enrôlement.

Le déploiement des Kits et du personnel d’enrôlement biométrique dans la zone N° 1 a été effectif à 100% et le dispositif est opérationnel en dépit de quelques difficultés en cours de traitement.

Il convient toutefois de rappeler que les audiences foraines pour la délivrance des pièces d’état-civil aux citoyens en âge de voter se poursuivent et accompagneront jusqu’à son terme l’enrôlement biométrique.

A ce jour, le déploiement des kits et du personnel se présente de la manière suivante :

Etat de déploiement du personnel et du matériel TOTAL
Nombre de communes des régions de la zone 1
(Agadez, Tahoua, Dosso et Tillabéri)
147
Nombre de communes de l’aire 1 de la zone 1 28
Personnel déployé 7.678
Nombre de CEV de la zone 1 10.277
Nombre de CEV de l’aire 1 1.688
Nombre total de kits déployés 2.877
  • Des  difficultés et solutions

Ces difficultés sont inhérentes à la nature et au démarrage d’un projet innovant de cette envergure, complexe et très onéreux qu’est l’enrôlement biométrique des citoyens pour une première fois.

Ces difficultés ont notamment trait à l`indisponibilité de certains agents d`enrôlement, recrutés et formés (étudiants et enseignants), qui ont quitté en raison du démarrage de l`année académique. Elles ont aussi trait aux problèmes de la solution logicielle révélée sur les kits tablettes. Depuis, ces difficultés ont été surmontées. C’est ainsi que la CENI a pourvu au remplacement du personnel manquant pendant que l’opérateur technique a résolu les défaillances du logiciel sur les kits tablettes. A cet effet, une phase pilote d’évaluation a eu lieu le weekend dernier.

(Les membres de la CENI face à la presse nationale et internationale)

Je vous confirme qu’à ce jour les opérations d’enrôlement biométrique se déroulent normalement sur le terrain. 

En attendant vos commentaires et questions qui seront les bienvenus, voici, Mesdames et Messieurs, en quelques mots des informations que je souhaitais partager avec vous à cette étape.

Je vous remercie